• lecoeurendehors

La Pleine Lune du sourire intérieur

Pleine lune du 28 mars 2021 La pleine lune du sourire intérieur. Si tu prends le temps de fermer les yeux un instant et de te ramener à toi… Sens-tu ce sourire qui vient se glisser sur tes lèvres et sur ton cœur ? C’est le sourire intérieur, de ton bien-être que tu commences à faire naître à l’intérieur de toi, justement. Cette nouvelle douceur qui t’habite, car tu habites à l’intérieur, peut-être pour la première fois. Avec découverte, avec patience, avec candeur, avec grandeur. C’est un peu comme découvrir un nouvel endroit qui nous plaît, visiter les pièces l’une après l’autre, avec émerveillement, et sentir combien on s’y sent bien, combien les énergies nous plaisent, combien on a envie d’y résider. Et cet endroit, c’est tout à l’intérieur de nous. C’est nous. Une belle, grande et tendre découverte. Cela donne une certaine paix, une joie nouvelle, tout ce temps à chercher à l’extérieur, ce que l’on est en train de trouver à l’intérieur. Douceur. Que pouvait-il nous arriver de plus merveilleux que cela. Tomber en amour de soi. Se découvrir, recoins après recoins. S’y sentir bien. Avoir envie de s’accorder du beau. Du temps. De l’attention. De la patience. S’offrir à soi-même, pour mieux s’ouvrir à soi-même. S’émerveiller. S’apaiser de soi. Ne plus avoir besoin de courir. De chercher ailleurs. Sentir que tout est là, est bien là. Repos en soi. Paix en soi. Se materner. Prendre soin de ce que nous avons de plus cher : nous. Bercer l'enfant intérieur à l'intérieur. Lui ouvrir la porte, lui donner les clés. Se prendre dans les bras de l'amour. Le nôtre. Nouveau. Et puis décider de vouloir s’offrir le meilleur. Dans des choix en conséquence, dans de nouvelles directions peut-être, dans de nouvelles façons d’être peut-être. Se réjouir de ce qu’il adviendra déjà, sans savoir quoi, mais en sachant que nous l’avons décidé, dans l’amour de nous, dans le respect de nous, dans l’énergie véritable de qui l’on est. Sans plus se mentir. Sans plus se trahir. Une nouvelle façon de nous appréhender, et de nous respecter comme peut-être nous ne l’avions jamais fait auparavant. Sûrement même. Il n’est jamais trop tard, bien au contraire. Tout commence…

Le cœur en dehors

350 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout